Je suis ce que je crois

Mes croyances limitantes

Je crois que La vie est dure.

Je crois que C’est le destin.

Je crois que L’avenir de l’Homme est compromis.

Je crois Qu’il est trop tard pour sauver la planète.

Je vous ai plombé le moral, n’est-ce pas ?

Et cela juste avec quelques mots, quelques croyances ; des certitudes profondément ancrées…transmises. Et pourtant rien de ce que je viens d’affirmer avec simplicité et conviction n’est avéré ou prouvé.

Mes croyances aidantes

Je crois que La vie est belle.

Je crois que Les plus grandes découvertes sont à venir.

Je crois que Chaque jour est une nouvelle opportunité.

Je crois que Les épreuves que nous traversons sont les marches vers un jour meilleur.

Ça va déjà mieux ? Vous vous sentez des ailes ?

Une croyance, une émotion, une action

Le verbe a un impact sur nos émotions, il est un stimulus comme un autre pour déclencher chez nous ce sentiment de bien-être ou de détresse. Ces petites phrases anodines, conscientes ou inconscientes, qui traversent notre esprit nous conditionnent. Elles influencent nos émotions, nos actions. Elles naissent discrètement de notre histoire familiale, de nos expériences et s’ancrent profondément en nous. Elles gouvernent le prisme sous lequel nous appréhenderont le prochain événement qui fera écho à notre vécu. Elles nous enferment malgré nous dans la répétition de nos actions ou inactions. Ce sont nos croyances. Nous les tenons pour vraies sans avoir eu besoin d’apporter la preuve de leur réalité. Pour leur rester fidèle nous n’hésiterons pas à agir sur la réalité objective pour qu’elle colle à notre réalité rassurante, celle que l’on connait depuis toujours.

Certaines de ces croyances  sont des croyances limitantes, elles nous entravent dans nos agissements, notre jugement. Elles filtrent la réalité pour nous maintenir dans notre zone de confort, même si à y regarder de plus près, elle n’est pas très confortable… elle est connue !

 

Nos croyances peuvent aussi être des croyances aidantes, positives, qui nous font nous sentir puissant, innovant. Elles donnent à la réalité ce filtre pétillant qui nous permet de passer à l’action, de nous réaliser sans frein, nous surpasser.

Interrogez-vous un instant. Quelles croyances gouvernent votre vie ? êtes-vous timide, bon à rien, maladroit ou bien vous avez une bonne étoile, le sens du contact et tout ce que vous entreprenez se transforme en réussite ?

Mon conseil sophro

Prenez le temps de débusquer à travers les répétitions de vos échecs, de vos peurs, de vos colères, quelles sont vos croyances limitantes.

Remontez maintenant le temps. Où ces croyances ont-elles pris leur source, qui un jour vous a laissé croire que vous n’aviez pas la capacité d’agir, de réussir, de vous surpasser ? Quelle expérience vous a conforté dans cette croyance ?

Et si cette pensée vous traversait à nouveau l’esprit, prenez le temps de la considérer avec votre maturité d’aujourd’hui, affaiblissez-là, ébranlez-là.

Dîtes-lui combien vous êtes à même de vous réaliser, combien vous vous estimez, combien vous êtes fiers de vous.

Cette nouvelle expérience qui se présente n’est pas la même, vous n’êtes plus le même. transformez la croyance paralysante qui sommeille en vous, allez de l’avant.

Travailler les croyances limitantes en état sophroliminal (état modifié de conscience entre la veille et le sommeil, propre à la sophrologie) aide à les révéler pour mieux les déloger.

Je crois en vous.


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

Prendre rendez-vousUn service deDoctolib